Milano/Valle d’Aosta/Lago di Como, July 2016

Last July, I went to visit a friend in Milan. So happy to have international friends who make me discover the world !

The trip didn’t start very well though, I took the wrong bus (which left from the right place in front of the airport, so, not my mistake 🙂 ) At some point, it started arriving in the countryside, and I guess that lady next to me realized that I was a tourist and so that I was probably not going to stay at a farm, so she asked me where I was going and, indeed, I was on the wrong way. So she explained me how to get to the right place (San Babila) ; she was fantastic and is probably one of the most helpful persons on Earth. In France, people do not really care about others (especially tourists), they won’t usually help spontaneously, and sometimes won’t even help if you ask them haha. It’s a well-known problem about tourism in that country ! Anyway, the place I had to make the bus change at was lost in the middle of nowhere, with no information anywhere and no clue about whether a bus was going to come some time or not (for those who know Italy, you know what I mean) But luckily, I met that guy (who didn’t speak English, like many people in Italy ; sometimes it’s essential to speak a bit of the local language when traveling !) who helped me and, eventually, I arrived at San Babila and met my friend, who had been waiting there for like two hours.

The first thing we did is a bit cliché : we went to eat pizza. The pizzeria was in Navigli, a charming and relaxing neighbourhood (well, there are not many stressful places in Italy anyway haha) The pizzas were good and cheap !

During my stay in Milan, I saw the highlights : the beautiful Duomo and Galleria Vittorio Emanuele (which is difficult to photograph because it is always crowded, of course), the Sforza castle,… I also visited the very modern neighbourhood around the Piazza Gae Aulenti. It’s a bit like La Défense in Paris. I’m not a big fan of modern architecture in such historical cities, but it’s always interesting to see ! Plus there is a square called after a Finnish architect, Alvar Aalto. Another neighbourhood I visited is Brera where there is, inter alia, a nice garden called Orto botanico di Brera (it’s the garden of the Academy of Fine arts)

After spending a few days in Milan, which is not a huge city, we decided to go to Lago di Como. We had planned to rent a boat – there are not many things that I like more than being on a boat – but unfortunately there wasn’t any available boat, at that time of the year we should have had booked in advance. We took a cruise to Bellagio instead ; it is a cute village situated on the lake shore. We had a stroll, and, very important, I ate tiramisu (how could I have resolved to leave Italy otherwise ?)

From Lago di Como, we then went to Valle d’Aosta, where my friend’s family (and dog ❤ ) live. I was warmly welcomed (that’s how Italians are, always) and the place, surrounded by mountains, was lovely. It was perfect to enjoy calm and nature (quite different from Parisian streets ! )

It was a nice trip, I’m always happy to discover Italy (and most countries in general, indeed) as it is a bit my country ! And I confirm that Italian food is one of the best things in the world (even if Mexican and Indian food might be able to rival)

>> Sharon non ti ringraziero mai abbastanza per tutto questo, sono cosi contenta di conoscerti e spero che condivideremo altri viaggi insieme ! Forse appuntamento a Hong-Kong a luglio

~ ~ ~ ~ ~

En juillet dernier, je suis partie rendre visite à une amie à Milan. Ravie d’avoir des amis internationaux qui me font découvrir plein d’endroits !

Le voyage n’a toutefois pas très bien commencé, j’ai pris le mauvais bus (qui est parti du bon endroit devant l’aéroport, donc, pas ma faute 🙂 ) Au bout d’un moment, il commençait à s’enfoncer de plus en plus en zone rurale, et une dame assise à côté a remarqué que j’étais une touriste et que je n’avais probablement pas réservé un hébergement à la ferme, donc elle m’a demandé où je me rendais, et j’étais effectivement dans la mauvaise direction. Elle m’a donc expliqué comment me rendre au lieu de rdv (San Babila) ; elle a été géniale et est probablement l’une des personnes les plus helpful du monde. En France, les gens ne prêtent pas vraiment attention aux autres (en particulier aux touristes), ils ne vont généralement pas proposer leur aide spontanément, et parfois ne le font pas même lorsqu’on demande haha. C’est un problème bien connu en ce qui concerne le tourisme dans ce pays ! Bref, l’endroit où je devais effectuer le changement de bus était perdu au milieu de nulle part, sans aucune information affichée, pas moyen de savoir si un bus allait finir par arriver ou non (ceux qui connaissent l’Italie voient de quoi je parle) Par chance, j’ai croisé quelqu’un (qui ne parlait pas anglais, comme beaucoup de gens en Italie ; cela peut s’avérer essentiel de parler un minimum la langue locale lorsqu’on voyage !) qui m’a lui aussi apporté son aide, et, finalement, j’ai pu retrouver mon amie qui m’attendait depuis plus de deux heures à San Babila.

La première chose que nous avons faite est un peu cliché : nous avons été manger des pizzas. La pizzeria était située à Navigli, un quartier très joli et reposant (certes, il n’y a pas beaucoup d’endroits non-reposants en Italie haha) Les pizzas étaient très bonnes et à des prix très abordables !

Lors de mon séjour à Milan, j’ai vu les lieux phares tels que les superbes Duomo et Galerie Victor Emmanuel (qui est compliquée à photographier car toujours bondée, bien sûr), le château des Sforza,… J’ai également visité le quartier très moderne autour de la Piazza Gae Aulenti, qui est un peu l’équivalent de La Défense à Paris. Je ne suis pas particulièrement fan de l’architecture moderne dans ce genre de villes historiques, mais c’est toujours intéressant à voir ! Et il y a une place nommée d’après un architecte Finlandais, Alvar Aalto. Un autre quartier que j’ai visité est celui de Brera, où j’ai découvert, entre autres, un joli jardin appelé Orto botanico di Brera (il s’agit du jardin intérieur de l’Académie des Beaux-Arts)

Après avoir passé quelques jours à Milan, qui n’est pas une très grande ville, nous avons décidé d’aller au Lac de Côme. Nous avions prévu de louer un bateau – il y a peu de choses que j’aime davantage que faire du bateau – mais malheureusement il n’y en avait pas de disponible, à cette période de l’année nous aurions dû réserver en avance. Nous avons opté pour une mini-croisière jusqu’à Bellagio, un charmant village situé au bord du lac. Nous nous sommes baladés et, chose très importante, j’ai pu profiter d’un tiramisu (comment aurais-je pu me résoudre à quitter l’Italie sans ça ? )

De là, nous nous sommes rendus à la Vallée d’Aoste, où vit la famille (et le chien ❤ ) de mon amie. J’y ai été accueillie très chaleureusement (les Italiens ont le sens de l’accueil, toujours) Situé au cœur des montagnes, l’endroit était très beau ; un lieu parfait pour profiter du calme et de la nature (ça change quelque peu des rues parisiennes ! )

Ce fut un voyage intéressant, c’est toujours plaisant de découvrir l’Italie (et la plupart des pays de manière générale, certes) comme c’est un peu mon pays ! Et je confirme que la nourriture italienne est l’une des meilleures choses au monde (bien que la mexicaine et l’indienne pourraient rivaliser)

 

Advertisements

Rome, August 2014

A yen to leave Paris, followed by a last-minute booking : Rome, here we come. Yet, no hotel booking ; we’ll see with Couchsurfing for the accommodation (in other words : count on people that we don’t know, who can thus drop us at any moment)

Rome and its magnificent places… Piazza NavonaPiazza della Repubblica, Piazza si SpagnaPiazza Venezia,… On the latter, there is one of the monuments that most impressed me : the all-white-marbled Altare della Patria (also called Il Vittoriano), which was constructed in honour of Victor Emmanuel II upon the 50th anniversary of the Italian unification.

Naturally, the places are not the only thing that are worth it : the whole city is superb. Of course, I can name the must-sees (but too crowded) :

  • Bocca della verita’. No sooner had we seen the sculpture that we were chucked away, because the queue behind is very long… What a pity, it’s not that interesting to only have time to take that famous hand-in-the-mouth picture !
  • Colosseum. THE tourist place to be. Apart from the flood of tourists -that is, of course, a bit suffocating – it’s really beautiful.
  • St Peter’s Basilica. In order to get in, we had to start again twice ; the first attempt was unsuccessful, due to our unrivalled vulgar outfits… Well, actually, it’s just that you absolutely have to wear something that hides your shoulders and legs, the guys don’t mess around with that. And it’s the case in many basilicas/churches. But this second (successful) attempt was worth it : the inside is definitely splendid. What’s more, the Swiss Guards give a very atypical touch to Vatican with their eccentric get-up
  • Trevi Fountain… Wait no. It seems that it is Waterless-and-scaffolded Fountain instead. We’ll see that next time then…

Concerning the panoramas of the city, here are two examples of places -and more precisely of hills – from where the view is fantastic :

  • Gianicolo
  • Pincio, where there are villas and gardens (including Villa Borghese)

Another place that cannot be overlooked : the Largo di Torre Argentina. It’s a rectangular square, located in the historical district of Campus Martius, and more exactly on the corso Vittorio Emanuele II.  The square is mainly occupied by an archaeological complex. Why is this place a must-see ? Because archeological sites are cool, and also because there are cats dappertutto. Many cats, lots of cats, so I spent quite a long time there (and I probably photographed each four-legged individual)

There is also the picturesque and welcoming district of Trastevere,  which is enjoyable day and night. It’s easy to find something to eat (for example, Pizzarius, on the Via della Lungaretta : delicious and cheap pizzas). Quite evidently, food doesn’t lack in Rome (I mean in Italy)… Pizze, gelati, crostate, tiramisu, etc (yes it’s always desserts that most draw my attention). To party at night, it’s perfect because there is a quite varied choice of bars ! To get back to food, our Couchsurfing host showed us Heaven : a bakery that is probably open 24 hours a day (we were there around 3am), where the pastries are sizeable and cost between 30 cents and 1€…

Another very agreeable thing was our day at the beach (Ostie beach I think), where another of our Couchsurfing hosts took us by car (I must say that the very lively way of driving of Italians is not a myth… big thrills guaranteed 🙂 )

~ ~ ~ ~ ~

Envie de quitter Paris, réservation de voyage en dernière minute, départ pour Rome. Mais pas de réservation d’hôtel ; les hébergements, ce sera avec Couchsurfing (autrement dit : compter sur des gens qu’on ne connait ni d’Eve ni d’Adam, qui peuvent donc nous lâcher à tout moment)

Rome et ses magnifiques places…  Piazza NavonaPiazza della Repubblica, Piazza si SpagnaPiazza Venezia,… Sur cette dernière, se trouve l’un des monuments qui m’a le plus éblouie : le monument à Victor-Emmanuel II (aussi appelé Vittoriano), tout de marbre blanc, qui fut construit en l’honneur de Victor-Emmanuel II à l’occasion des 50 ans de l’unification italienne.

Bien entendu, il n’y a pas que les places qui valent le détour : toute la ville est superbe. Je peux bien sûr citer les incontournables (mais trop bondés) :

  • Bocca della verita’. A peine le temps de voir la sculpture que nous sommes virées, car la file d’attente derrière est très longue… Dommage, c’est pas hyper intéressant de rester juste le temps de prendre la fameuse photo !

  • Colisée. THE tourist place to be. A part l’afflux de touristes qui est bien évidemment un peu oppressant, c’est fort joli.

  • Basilique St Pierre. Pour y entrer, nous avons dû nous y reprendre à deux fois ; le premier essai fut un raté, du fait de nos tenues d’une vulgarité sans nom… Non en fait, c’est juste qu’il faut absolument avoir de quoi se couvrir les épaules et les jambes, les gars plaisantent pas avec ça. Et c’est ainsi dans beaucoup de basiliques/églises. Mais cette deuxième tentative (réussie) en valait vraiment le coup : l’intérieur est tout à fait splendide. Et sinon, les gardes suisses apportent au Vatican une touche très atypique avec leur accoutrement farfelu

  • Fontaine de Trevi… Ah ben non. Il semblerait que ce soit plutôt la Fontaine Sans-eau-et-avec-échafaudages. Ce sera donc pour une prochaine fois…

Et sinon en ce qui concerne les panoramas de la ville, voici deux exemples d’endroits -et plus précisément de collines – d’où la vue est superbe :

  • Gianicolo
  • Pincio, où l’on trouve des villas et jardins (dont la Villa Borghese)

Un autre lieu incontournable : le Largo di Torre Argentina. Il s’agit d’une place rectangulaire, située dans le quartier historique du Champ de Mars, et plus précisément, sur le corso Vittorio Emanuele II.  La place est en majeure partie occupée par un complexe archéologique. Pourquoi ce lieu est-il incontournable ? Parce que les sites archéologiques c’est sympa, et aussi parce qu’il y a des chats dappertutto. Plein de chats, beaucoup de chats, bref j’ai donc passé un bon moment sur place (et sûrement photographié chaque individu à quatre pattes)

Et sinon, il y a le quartier pittoresque et chaleureux de Trastevere, qui est aussi appréciable de jour que de nuit. Il est facile d’y trouver de quoi manger (par exemple Pizzarius, sur la Via della Lungaretta : très bonnes pizzas à prix abordables). De toute évidence, ce n’est pas la nourriture qui manque à Rome (enfin en Italie)… Pizze, gelati, crostate, tiramisu, etc (oui c’est toujours les desserts qui captent le plus mon attention). Et pour la fiesta le soir, c’est parfait car il y a une certaine variété de bars ! Pour en revenir à la nourriture, notre hôte Couchsurfing nous a fait découvrir le paradis : une pâtisserie vraisemblablement ouverte 24h/24 (nous y étions autour de 3h du matin), où les gâteaux sont de taille conséquente et coûtent entre 30 cts et 1€…

Une autre chose très agréable a été notre journée à la plage (plage d’Ostie me semble-t-il), où un autre de nos hôtes Couchsurfing nous a emmenés en voiture (je tiens à dire que la conduite très mouvementée des Italiens n’est pas qu’une légende urbaine… sensations fortes garanties 🙂 )

>> Dédicace à Sarah, la seule l’unique la formidable, qui a partagé avec moi ce voyage