>> I keep posting the things late, this month has been busy, but here it is : the last post about my trip to Cuba. 🙂

Santiago, the last stop of my 1-month-trip in Cuba !
My first impression of the city was quite negative. I felt uncomfortable : too noisy, too many people, and a feeling of insecurity. But that’s probably because many people had told me that it’s Cuba’s most « dangerous » city and that I should be careful, and also I felt that people stared at me even more weirdly in that city. However, one of the first things I also noticed was the beautiful buildings and architecture. The city in itself looks charming !
I found a nice churros place, the price was 5CUP and knowing that 24CUP = 1€ = 1CUC, it’s veeery cheap. I had little money left and wanted to save it for the last day so as to eat 10 kilos of churros, but, to my disappointment, I was sick and could not eat anything that day !

Santiago is another important city in Cuba’s history. According to Fidel Castro Santiago is « the cradle of the Cuban Revolution ». On the 26th of July, 1953 [the name of the revolutionary movement “M-26-7” comes from that], a group of about 90 revolutionaries led by Fidel Castro attacked the military headquarters called the Moncada Barracks. They chose to act during the Carnival, supposing that the soldiers would be drunk and tired. But it was a big failure, many revolutionaries were killed during this attack. Batista’s men actually tortured and killed guerrillas even after the end of the assault. They were told to kill 10 revolutionaries for each of their soldiers killed. They then placed the dead bodies in such a way that they’d look like they died fighting, so as not to create a scandal.
Fidel would later describe the event as such : « El cuartel Moncada se convirtió en un taller de tortura y de muerte, y unos hombres indignos convirtieron el uniforme militar en delantales de carniceros. » (« The Moncada Barracks became a torture and death workshop, and some despicable men turned the military uniform into butchers’ aprons. »). He was lucky enough not to be killed – I read that it might be because his father-in-law was or knew someone in a powerful position- and he defended himself in person (he was a lawyer) during his trial. His speech lasted three or four hours and is famous under the name La Historia me Absolvera (History Will Absolve Me). Here are the famous last lines of the speech : « En cuanto a mí, sé que la cárcel será dura como no la ha sido nunca para nadie, preñada de amenazas, de ruin y cobarde ensañamiento, pero no la temo, como no temo la furia del tirano miserable que arrancó la vida a setenta hermanos míos. Condenadme, no importa, la Historia me absolverá. »
(« I know that imprisonment will be harder for me than it has ever been for anyone, filled with cowardly threats and hideous cruelty. But I do not fear prison, as I do not fear the fury of the miserable tyrant who took the lives of 70 of my comrades. Condemn me. It does not matter. History will absolve me. » – Full speech in English here)
Nowaways, the Moncada Barracks are a school centre and also house a museum. You can see the bullets holes (that are not original though) on the facade of the building, at the entrance of the museum. It was a very interesting visit ! I know, I’m always saying that what I saw was « interesting » but it’s the best way to describe all this 🙂 Plus it was a guided visit and I was the only one at that moment so I could really talk with the guide.
Also, Santiago is well-known because it’s from the balcony of Santiago’s townhall (see photo “Ayuntamiento”) that Fidel Castro made his speech after the triumph of the Revolution, on the 1st of January, 1959 (Spanish version here).

I also visited the house of Frank Pais, who was a Cuban revolutionary. He was unfairly assassinated by the police when he was 22 years old, which led to protests throughout the country. He is one of the martyrs of the Revolution. This visit was guided as well and the guides were very interesting, able to answer absolutely any question !

I wanted to go to the Santa Ifigenia Cemetery, where Fidel Castro, José Marti, Frank Pais,… are buried. However tourists have to pay for the entrance. It is not expensive at all but it’s just that I find it disturbing to pay for a cemetery. So I was not going to go eventually, when the host in my casa told me that it happens to be the Day of the Martyrs, which is a commemoration day for the martyrs such as Frank Pais. People march in the streets and the march ends in that cemetery, so it was the perfect opportunity to go there. The distance was quite long (3km) but the atmosphere was very lively, everyone was in the streets or at their balconies with the Cuban and M-26-7 flags out.

Well, that’s it for my summer trip (or maybe I’ll want to post about Cuba again some time, there’s so much to tell 😉 ), for change I will start posting some photoshoots and there’s also that brand I discovered recently that I have to write about !

~ ~ ~ ~ ~

>> Je suis toujours plus en retard dans mes posts, il se passe plein de choses en cette rentrée, mais voici donc : le dernier post sur mon voyage à Cuba. 🙂

Santiago, dernière étape de ce mois passé à Cuba !
Ma première impression de la ville était assez négative. J’étais mal à l’aise : trop de bruit, trop de monde, et un sentiment d’insécurité. Probablement dû au fait que beaucoup de gens m’ont dit que c’est la ville la plus « dangereuse » de Cuba et que je dois faire attention, et on me fixait de manière encore plus insistante que dans les autres villes. Toutefois, l’une des premières choses que j’ai également remarquées était les beaux bâtiments & architecture. La ville en elle-même est charmante !
J’ai trouvé un super endroit pour les churros, à 5CUP et sachant que 24CUP = 1€ = 1CUC, ça ne coûte presque rien. Il ne me restait presque pas d’argent et je l’ai gardé pour le dernier jour afin de profiter d’une orgie de churros, mais, déception, j’étais malade et n’ai finalement rien pu manger ce jour-là !

Santiago fait partie des villes importantes de l’Histoire cubaine. Fidel Castro l’a qualifiée de « berceau de la Révolution cubaine ». Le 26 juillet 1953 [d’où le nom du mouvement révolutionnaire “M-26-7” est issu], un groupe d’environ 90 révolutionnaires mené par Fidel Castro attaqua les quartiers généraux militaires de la Caserne Moncada. Ils choisirent d’agir durant le Carnaval, partant du principe que les militaires seraient ivres et fatigués du fait des festivités. Mais ce fut un bel échec, de nombreux révolutionnaires furent tués au cours de cette attaque. Il s’avère que les hommes de Batista torturèrent et tuèrent des guérilleros après la fin de l’assaut. Ils reçurent l’ordre de tuer 10 révolutionnaires pour chacun de leurs soldats tués. Ils disposèrent ensuite les corps de manière à ce qu’ils semblent être morts au combat, afin de ne pas créer de scandale.
Fidel a par la suite décrit les événements ainsi : « El cuartel Moncada se convirtió en un taller de tortura y de muerte, y unos hombres indignos convirtieron el uniforme militar en delantales de carniceros. » (« La Caserne Moncada devint un atelier de torture et de mort, et des hommes indignes convertirent l’uniforme militaire en tabliers de bouchers. ») Il fut assez chanceux pour ne pas être tué – j’ai lu que cela pourrait être dû au fait que son beau-père était ou connaissait quelqu’un de haut placé – et a lui-même assuré sa défense (il était avocat) lors de son procès. Son speech a duré trois ou quatre heures et est connu sous le nom La Historia me Absolvera (L’Histoire m’acquittera). Voici les célèbres dernières lignes de ce speech : « En cuanto a mí, sé que la cárcel será dura como no la ha sido nunca para nadie, preñada de amenazas, de ruin y cobarde ensañamiento, pero no la temo, como no temo la furia del tirano miserable que arrancó la vida a setenta hermanos míos. Condenadme, no importa, la Historia me absolverá. » (« En ce qui me concerne, je sais que la prison sera difficile comme elle ne l’a jamais été pour personne, emplie de menaces, de misère et de lâche acharnement, mais je ne la redoute pas, tout comme je ne redoute pas la fureur du misérable tyran qui a pris la vie à soixante-dix de mes frères. Condamnez-moi, peu importe, l’Histoire m’acquittera. » – Discours intégral en anglais ici)
Aujourd’hui, la Caserne Moncada est un centre scolaire et abrite également un musée. On peut voir les impacts de balles (non originaux) sur la façade du bâtiment, à l’entrée du musée. La visite fut très intéressante ! Certes, je dis toujours que ce que j’ai vu était « intéressant » mais c’est l’adjectif le plus adéquat pour décrire tout cela 🙂 De plus, il s’agissait d’une visite guidée et j’étais la seule à ce moment-là, idéal pour discuter avec le guide.
Santiago est également célèbre car c’est depuis le balcon de la mairie de Santiago (voir photo “Ayuntamiento”) que Fidel Castro a prononcé son discours suite au triomphe de la Révolution, le 1er janvier 1959 (Version française intégrale ici).

J’ai également visité la maison de Frank Pais, qui était un révolutionnaire Cubain. Il a été injustement assassiné par la police à seulement 22 ans, ce qui a conduit à des protestations dans tout le pays. Il est l’un des martyrs de la Révolution. La visite de ce musée était elle aussi guidée et les guides étaient passionnants, en mesure de répondre à absolument toute question !

Je souhaitais me rendre au Cimetière Santa Ifigenia, où sont enterrés Fidel Castro, José Marti, Frank Pais,… Cependant nous les touristes devons payer l’entrée. Le tarif n’est pas du tout élevé mais cela me gêne de payer l’entrée d’un cimetière. Je ne pensais donc pas y aller, lorsque l’hôte de ma casa m’a fait savoir que c’était la Journée des Martyrs, qui est un jour de commémoration des martyrs tels que Frank Pais. Les gens marchent alors dans les rues et la marche s’achève au cimetière, c’était donc l’occasion parfaite pour s’y rendre. La distance était assez grande (3km) mais l’ambiance était très vivante, tout le monde était de sortie ou sur les balcons avec les drapeaux de Cuba et du M-26-7.

Voilà tout pour mon voyage de cet été (ou bien peut-être que je referai un post un jour, il y a tant à dire sur Cuba 😉 ), pour varier un peu je vais commencer à poster les shoots photos et il y a aussi cette marque que j’ai découverte récemment sur laquelle je ferai un post !

Advertisements