Bayamo & Sierra Maestra, 6/8

I went to Bayamo in order to take an excursion to the Sierra Maestra, which is like one hour away from that city (72km). The ride was in a vintage American car, I absolutely loved it! 🙂 Some people chose to stay in Santo Domingo, which is the village from where the excursions leave. For various reasons, I preferred to stay in Bayamo, and it really was a good decision because I know some people who spent the night at the hotel of Santo Domingo and they had a huge spider and a scorpion in their room. I would have died of a heart attack if I had seen those. Also, I had read reviews on TripAdvisor and it seems like this happens from time to time. Nice !

The Comandancia de la Plata in the the Sierra Maestra is the place from where Fidel Castro ran the Cuban revolution. In a nutshell, you can see his modest shack, the kitchen, a checkpoint, a museum. There is also the place from which the radio rebelde was working but it’s difficult to get to that place, our group did not go. Maybe next time !
This excursion lasts around 4 hours (two-way trip) and it’s 4 hours of hike in the forest. I’m not sure it sounds very exciting but it really was ! It’s one of the best things I did in Cuba but, again, I’m fond of Cuban history and we don’t all have the same interests. I found it marvellous to be in such an important place, I was so delighted that I’m not even sure it lasted 4 hours ; it seemed like 30 minutes. The guide walked quite fast, which was a pity, however I did not follow his pace as I wanted to make the most of the excursion. From where I was I did not even see him nor hear him, we were quite far away behind, me and a French family I got along well with.

As for the city of Bayamo, I did not particularly like it. It’s very small and there’s almost nothing to do. Yet it’s famous because the anthem of the city, La Bayamesa, is also the national anthem. Also, Bayamo is known in Cuba as a perfect example of patriotism and heroism. In 1869, the Spanish succeeded in re-taking possession of the city but the Bayameses preferred to set fire to their city rather than let it be taken. So eventually, all that the Spanish got was ruins and ashes ! There is this quote by Antonio Maceo (one of the heroes of the Cuban War of Independence in the nineteenth century) which I think sums up quite well the Cuban patriotism : « El que intente apoderarse de Cuba, recogerá el polvo de su suelo anegado en sangre, si no perece en la lucha ». (The translation would be more or less : « He who tries to take control of Cuba, will get from the ground dust mixed with blood, if he does not perish in the fight. »)

Lastly, I want to recommend the casa particular I stayed at : Casa Reyes. The family is amazing – it’s a couple with two children (teenagers) and a dog – they are all so nice, attentive, welcoming and talkative. For sure, I will go back to their casa when I return to Bayamo. Indeed, I plan to go back to the Sierra Maestra, and maybe try the 3-day-excursion with nights spent in the forest ! Though it’s not my thing, and hiking either by the way, but I’d probably follow Che’s footsteps until the Everest 😉

~ ~ ~ ~ ~

Je suis allée à Bayamo afin de faire une excursion dans la Sierra Maestra, qui est à un peu plus d’une heure de route de cette ville (72km). J’ai fait ce trajet en vieille américaine, quel plaisir! 🙂 Certaines personnes font le choix de rester à Santo Domingo, qui est le village d’où partent les excursions. Pour diverses raisons, j’ai préféré rester à Bayamo, et ce fut une très bonne décision car je connais des gens qui ont passé la nuit à l’hôtel de Santo Domingo et ils ont eu une énorme araignée et un scorpion dans leur chambre. Je serais décédée si je m’étais retrouvée face à ça. J’avais également lu des avis sur TripAdvisor et il semblerait que cela arrive de temps en temps. Sympathique !

La Comandancia de la Plata dans la Sierra Maestra est le lieu depuis lequel Fidel Castro dirigeait la révolution Cubaine. En gros, on peut y voir sa modeste baraque, la cuisine, un poste de contrôle, un musée. Il y a également l’endroit depuis lequel émettait la radio rebelde mais c’est un lieu difficile d’accès, notre groupe n’y a pas été. Peut-être la prochaine fois !
Cette excursion dure plus ou moins 4 heures (aller-retour) et ce sont 4 heures de randonnée dans la forêt. Je doute que cela paraisse passionnant dit de cette manière, pourtant ça l’était ! C’est l’une des meilleures choses que j’ai faites à Cuba mais, encore une fois, je suis captivée par l’Histoire cubaine et nous n’avons pas tous les mêmes centres d’intérêt. J’ai trouvé cela merveilleux d’être dans un endroit si important, j’étais tellement ravie que je ne suis même pas sûre que la randonnée ait duré 4 heures ; cela m’a semblé durer 30 minutes. Le guide marchait assez vite, ce qui est dommage, mais je n’ai pas suivi son rythme étant donné que je voulais profiter le plus possible de l’excursion. De là où j’étais je ne le voyais ni ne l’entendais pas, nous étions assez loin derrière, moi et une famille de Français avec laquelle j’avais sympathisé.

En ce qui concerne la ville de Bayamo, je ne l’ai pas particulièrement aimée. Elle est très petite et il n’y a presque rien à faire. Elle est toutefois célèbre du fait de l’hymne de la ville, La Bayamese, qui est également l’hymne national. Aussi, Bayamo est connue à Cuba comme un parfait exemple de patriotisme et d’héroïsme. En 1869, les Espagnols réussirent à reprendre possession de la ville mais les Bayameses préférèrent mettre le feu à leur ville plutôt que de la laisser être prise. Finalement, tout ce que les Espagnols récoltèrent fut donc des ruines et des cendres ! Il y a cette citation d’Antonio Maceo (l’un des héros de la Guerre d’Indépendance Cubaine au XIXème siècle) qui d’après moi résume plutôt bien le patriotisme Cubain : « El que intente apoderarse de Cuba, recogerá el polvo de su suelo anegado en sangre, si no perece en la lucha ». (La traduction serait approximativement : « Celui qui tente de s’emparer de Cuba, récoltera du sol de la poussière baignée de sang, s’il ne périt pas au combat. »)

Pour finir, je tiens à recommander la casa particular dans laquelle j’ai séjourné : Casa Reyes. La famille est géniale – il s’agit d’un couple avec deux enfants (adolescents) et un chien – ils sont tous tellement amicaux, attentionnés, accueillants et aiment discuter. Bien évidemment, je séjournerai de nouveau dans cette casa lorsque je retournerai à Bayamo. Je prévois effectivement de retourner dans la Sierra Maestra, et peut-être tenter l’excursion de 3 jours avec nuitées dans la forêt ! Bien que ce ne soit pas mon truc, et la randonnée non plus d’ailleurs, mais je marcherais probablement sur les traces de Che jusqu’à l’Everest 😉

Advertisements

5 thoughts on “Bayamo & Sierra Maestra, 6/8

  1. Hello !
    Tes photos sont très jolies, ce doit être magnifique de se promener dans cet endroit, même si j’aurais une vraie trouilles de toutes les bêbêtes ^^
    Passe une belle après-midi, et à très vite =)
    Marie.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s