Viñales, 2/8

I was looking forwards to arrive in Viñales, as the taxi driver was quite unbearable ! (See previous post)
I was warmly welcomed there, I quickly knew that this casa was going to be way better than the one in Havana. The couple was very nice and welcoming, and they did their best to help me with everything. Also, the food was good (but after a while I got quite fed up with always eating the same things, there’s no food for me in this country haha). However, in spite of all these good things, in spite of the friendliness of this people, I am not going to share the information about the casa. The last day, at the last minute, I got quite upset and bothered about something. So, that’s why.
The neighbours were also very friendly. I was standing on the terrace, watching the rain fall, and that woman came to me with an umbrella and invited me to have a drink and some fruits at her house. I talked a lot with her husband, and both are really cool persons. The woman told me that they also rent a room but that no one comes because they do not have any comments yet… That’s a pity, I’m sure that a stay at their casa would be great. If you are interested, it’s Casa Marlen & Orlando.

The first day, I went for an excursion at the beach in Cayo Jutias. It takes like one hour by car to get there from Viñales. I booked a taxi colectivo, and during the ride I made friends with a French girl who was also traveling on her own. We then spent the day together and it was really nice ! I’m not a big fan of beaches but I knew this one looks like heaven so I wanted to see it. It really was heaven ! The sand was smooth and clean and the water was perfect, very pleasant.
In the evening, we went to have dinner at a vegetarian restaurant in Viñales (wasn’t totally vegetarian actually, or maybe it’s just the cuban type of “vegetarian”…) and then went to listen to music and watch people dance on the main place.

On the second day, I went to a place I couldn’t wait to visit ! Cueva de los Portales, which is the place where Che hid and trained during the missile crisis in 1962. He was there with a dozen of guerillas and the zone was protected by 200 soldiers.
The taxi driver was very friendly, he’s one of the rare respectful guys I met in Cuba. When we got to the place, there was no one else, so I got a private tour. There were only me, the guide and the taxi driver. How enjoyable was that ! So I got to talk a lot with the guide, who was very interesting. There’s not much to see (Che’s bed, office, kitchen,…) but it’s an uncommon place, and to me it was enthralling, obviously. And I found it very peaceful, there’s a river right next to the cave. The price was like 1CUC so it’s really nothing (for us tourists) but the taxi driver had already paid my ticket when I was going to pay, which was so nice of him, once again.
In the afternoon, I took a tour in the Viñales valley, which is full of wonderful natural landscapes. The visit included the entry to a tobacco plantation that is the one that makes the cigars Che smoked. They are 100% natural and were the only ones he could smoke because of the asthma. I tried one of those cigars, was really bad at attempting though because it’s really not my thing ! In the plantation there are also all kinds of fruits that grow, we visited the site, and I got to work a little ; the man did not really speak English and the other tourists did not speak Spanish to I translated the comments, it was an interesting exercise.

On the last day, I was very sick. I was told that it’s probably because of the heat and it’s true that I walked a lot the day before, under very high temperatures, and I’m not even sporty. It was really annoying and frustrating, but at least I had visited all the places I wanted to see. The couple of the casa (and the neighbours !) took really good care of me, their attitude towards me was very touching, I felt like I was a member of their family.

It’s worth spending a few days in Viñales valley, relaxing in the middle of nature is enjoyable and even more after a stay in Havana !

~ ~ ~ ~ ~

J’avais hâte d’arriver à Viñales, étant donné que le chauffeur de taxi était insupportable ! (voir post précédent)
J’y ai été chaleureusement accueillie, j’ai tout de suite su que cette casa allait être bien plus agréable que celle de la Havane. Le couple était très sympa et accueillant, et ils on fait de leur mieux pour m’aider à propos de tout. Aussi, la nourriture était bonne (mais au bout d’un moment, j’ai saturé à manger toujours la même chose, il n’y a pas de plats pour moi dans ce pays haha). Toutefois, malgré tous ces points positifs, malgré toute la sympathie de ces personnes, je ne vais pas partager les informations à propos de la casa. Le dernier jour, au dernier moment, s’est passé quelque chose qui m’a vraiment embêtée.
Les voisins étaient également fort aimables. J’étais sur la terrasse, en train de regarder la pluie tomber, quand la voisine est venue me chercher avec un parapluie et m’a invitée à prendre un verre et des fruits chez elle. J’ai beaucoup discuté avec son mari, et les deux sont vraiment des personnes géniales. La dame m’a dit qu’ils louent également une chambre mais que personne ne vient car ils n’ont pas encore de commentaires… C’est dommage, je suis sûre qu’un séjour dans leur casa serait agréable. Si vous êtes intéressés, il s’agit de la Casa Marlen & Orlando.

Le premier jour, je suis partie pour une excursion à la plage à Cayo Jutias. Le trajet est d’environ une heure en taxi depuis Viñales. J’ai réservé un taxi collectif, et durant le voyage j’ai sympathisé avec une Française qui elle aussi voyageait seule. Nous avons ensuite passé la journée ensemble et ce fut une après-midi très plaisante ! Je ne suis pas particulièrement fan des plages mais je savais que celle-ci était paradisiaque et souhaitais donc la voir. C’était effectivement le paradis ! Le sable était doux et propre et l’eau était parfaite, très agréable.
Le soir, nous sommes allées dîner dans un restaurant végétarien à Viñales (pas totalement végétarien en fait, ou alors la version cubaine de “végétarien”…) et écouter ensuite de la musique et regarder les gens danser sur la place principale.

Le deuxième jour, je suis allée dans un endroit où j’avais particulièrement hâte d’aller ! La Cueva de los Partales, qui est le lieu où Che se cachait et s’entraînait durant la crise des missiles en 1962. Il y était en compagnie d’une dizaine de guérilleros et la zone était protégée par 200 militaires.
Le chauffeur de taxi était très aimable, il est l’un des rares hommes respectueux que j’ai rencontrés à Cuba. Lorsque nous sommes arrivés, il n’y avait personne d’autre, j’ai donc eu une visite guidée privée. Il n’y avait que moi, le guide et le chauffeur. Parfait ! J’ai donc pu beaucoup discuter avec le guide, qui était très intéressant. Il n’y a pas énormément de choses à voir (entre autres, le lit, bureau, cuisine de Che) mais le lieu est tout de même particulier, et pour moi c’était évidemment captivant. Et j’ai trouvé le lieu très paisible et relaxant, il y a une rivière qui coule près de la grotte. Le prix était d’1CUC ce qui est une somme tout à fait négligeable (pour nous les touristes), mais le chauffeur de taxi avait déjà payé mon ticket lorsque j’ai souhaité régler, ce qui est tellement gentil de sa part, encore une fois.
L’après-midi, j’ai fait une excursion dans la vallée de Viñales, où les beaux paysages naturels sont nombreux. La visite comprenait l’entrée dans une plantation de tabac qui est celle produisant les cigares que le Che fumait. Ils sont 100% naturels, les seuls qu’il pouvait fumer du fait de l’asthme. J’ai testé l’un de ces cigares, mais essais peu probants car ce n’est vraiment pas mon truc ! La plantation compte de nombreux arbres fruitiers de toutes sortes, nous avons visité les lieux, et j’ai même pu travailler un peu ; le guide ne parlait pas vraiment anglais et les autres touristes ne comprenaient pas l’espagnol, j’ai donc traduit les commentaires, ce fut un exercice intéressant.

Le dernier jour, j’ai été très malade. On m’a dit que c’était sans doute à cause de la chaleur et j’ai effectivement beaucoup marché la veille, sous des températures très élevées, et je ne suis même pas sportive. C’était très embêtant et frustrant, mais au moins j’avais vu les lieux que j’avais prévu de visiter. Le couple de ma casa (ainsi que les voisins !) a très bien pris soin de moi, leur attitude à mon égard était très touchante, j’étais comme un membre de leur famille.

Cela vaut le coup de passer quelques jours dans la vallée de Viñales, à se reposer au cœur de la nature, et d’autant plus après un séjour à la Havane !

Advertisements

6 thoughts on “Viñales, 2/8

  1. Coucou ma belle! En effet c’est pas bête ça, je vais regarder si je peux trouver de l’huile essentielle de rose en rentrant en France, ça sera bien plus efficace et normalement ça sera moins cher aussi! J’étais trop deg je te jure haha :p des bisous ❤

    Liked by 1 person

    1. Oui en effet ! 😊 Il y en a chez Aroma zone normalement mais sinon, sur Amazon aussi il y a toutes les huiles essentielles c’est très pratique plutôt que de fouiller dans toute la ville quand on cherche quelque chose d’aussi précis !

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s