Havana, 1/8

So here is my first post about my 1 month trip in Cuba ! As said previously, I took almost 2000 photos and I can confirm that it is going to take a lot of time to edit all those that I want to post… I might need a few months to finish this, unfortunately I cannot spend all my time updating my blog !

My itinerary (and so all the posts I’ll make about this trip) :
– 1. Havana
– 2. Viñales
– Playa Larga / Playa Giron
– 3. Cienfuegos
– 4. Santa Clara
– 5. Trinidad
– Camaguey
– 6. Bayamo
– Santiago
– 7. Baracoa
– 8. Santiago

To travel through the island, I used coaches (Viazul) as well as taxis colectivos. Buses are convenient for long distances (they are way cheaper), but when the price is good for a taxi it is better because it comes to pick you up at your casa particular and takes you to your casa in the other city. The bus stations are sometimes quite far away from the city centre, so if you mind walking you have to pay a taxi from the station to your casa…
Concerning my casa in Havana, I did not like it, for various reasons, so I am not going to share the information and recommend it. But for sure, there must be many good casas in that city, like in every city !

What brought me to Cuba is my passion for the Cuban revolution, so I visited many places related to that and especially to Che Guevara. I might have missed some of the main touristic places (like Varadero, but that I missed on purpose) as I knew exactly what I wanted to see and did not really care about all the « must-sees » !
Before leaving, I heard many positive opinions about Havana, everyone told me they loved it and that I should spend many days there. Therefore I was expecting something fabulous, but the city did not really meet my expectations.

I loved the old cars (« almendrones »), obviously, as a fan of old times, and also the architecture. However, I did not like the atmosphere, which I found heavy, suffocating. The city is quite dirty and noisy but the main thing that bothered me (or should I say « that could have made me hate the country ») was the disrespectful men. This was not only in Havana, but in each city, each place, each corner of each street in Cuba. 99% of men in the streets stared at me (in the most bothering way a man can stare at a woman, I’m sure you can imagine what it’s like) and shared their thoughts on me (well on my physical aspect of course, because a woman is nothing more than a body and a face) out loud or just said very clever things like « psssst » ten times in a row. I actually don’t even have words to express my anger against men’s attitude towards me during my whole trip. Obviously, what people traveling with friends or family experience in Cuba is very different from what a woman on her own experiences. Yet, I felt absolutely no danger during my whole trip, so in that sense it’s a good country for women to travel alone…

To get back to the things I liked, I really enjoyed the Museum of the Revolution, which is located in the ex-presidential palace. The building is beautiful and the collection of the museum is very rich and interesting. There are many photos and objects, and also explanations about everything but I do not remember if they are in Spanish only or if there are also translations in English. There is also a room dedicated to Camilo Cienfuegos & Che Guevara, where there are their wax sculptures that are very realistic. The price to get in the musem is 8CUC, which is quite a lot but I think it was worth it.
I also appreciated the Plaza de la Revolucion, I had seen it so many times on pictures and it was really nice to get to see it for real. However it is quite far away from the city centre and I had to walk there. Generally speaking, I walked a lot because I couldn’t always pay for a taxi and it was hard, as the temperatures are always very high in summer ! Something that I’d like to mention, I read an article about Cuba in GEO magazine (I think it’s French and I don’t know if it’s translated in English) and it was written that on the Plaza de la Revolucion there are the faces of Che Guevara and Fidel Castro. It’s a serious and reliable magazine so I found that quite surprising ! There is Che’s face, indeed, but the other is the face of Camilo Cienfuegos. For those who are curious, he was an important Cuban guerilla who participated in the Cuban revolution and contributed to the victory. Like Che Guevara, he was « Comandante ». Sadly, he disappeard in a plane crash less than a year after the triumph of the revolution, and it remains a mystery because the bodies and the plane were never found. He was very much loved by the Cubans and still is, you can see his face through the country as well as Marti’s, Che’s, Fidel’s,…
After the Plaza de la Revolucion, I went to the Che Guevara study centre which is somewhere in the surroundings. I was not even sure it existed because I had found the address on a website that did not seem reliable, but there it was ! It’s located opposite the house he used to live in, and it is dedicated to research about him and also conferences, workshops for children, etc. There is nothing to see for tourists there but I had an interesting conversation with the watchman.
One of the things I enjoyed most was the ride in a beautiful vintage cabriolet ! It was a one-hour-ride through the city and we got a special price, all good 🙂 Also the comments of the driver about the city were very interesting.

Something else I did was take the ferry (1CUP, which is nothing in Euros) to get to the Christ of Havana. It is located on the top of a hill, so there is a nice view of the city from there.
The house of Che (turned into a museum) is very close, and there is also the Fortaleza de la Cabaña where there is also an interesting museum and Che’s office when he was the chief of the Cabaña prison. There was a man selling books about the revolution at the entrance, and the prices were in cuban pesos (very cheap), I could buy a few ! He was very friendly and we talked a lot. He met Che during his youth, when he was working in a sugar factory, it’s quite crazy to meet people who have met him !

I spent 3 days in Havana so I got to see many things (always woke up early and spent the day visiting) but I’ll just stop here because this post could be never-ending 😉
I booked a taxi colectivo to go to Viñales, the price was 30CUC and it was very convenient. It took like 2 hours. (I’ll skip the part about the really annoying driver who did not stop telling me how much he likes me and so on… eww.)

To conclude, Havana was not the best part of my trip but, obvisouly, I do not regret having been there ! I’d never regret visiting a city or a country (unless grave things happen, of course).
Sorry for the negative aspect (and it’s not the only one, I’ll talk about the rest bit by bit), but as always I am honest and do not try to embellish the reality !

*I talked about prices so it might be useful to tell that 1CUC (touristic pesos) is a bit less than 1€, and 1CUP (cuban pesos) = 24CUC
PS : I know the braids and tied hair looks quite ugly but with such heat, there was no other solution haha

~ ~ ~ ~ ~

Voici donc mon premier post sur mon voyage d’un mois à Cuba ! Comme dit précédemment, j’ai pris près de 2000 photos et je ne peux que confirmer que cela va me prendre un bon moment pour retoucher toutes celles que je veux publier… Il se peut que cela prenne quelques mois pour tout faire, malheureusement je ne peux pas passer mon temps à m’occuper de mon blog !

Mon itinéraire (et donc les posts que je ferai sur ce voyage) :
– 1. Havana
– 2. Viñales
– Playa Larga / Playa Giron
– 3. Cienfuegos
– 4. Santa Clara
– 5. Trinidad
– Camaguey
– 6. Bayamo
– Santiago
– 7. Baracoa
– 8. Santiago

Pour voyager à travers l’île, j’ai utilisé aussi bien les bus (Viazul) que les taxis collectifs. Les bus sont pratiques pour les grandes distances (c’est beaucoup moins cher), mais lorsque les tarifs des taxis sont intéressants c’est mieux car ils viennent vous chercher à votre casa particular et vous déposent devant la casa de votre ville d’arrivée. Les stations de bus sont parfois éloignées des centre-ville, donc si vous ne souhaitez pas marcher il faudra payer un taxi de la station jusqu’à votre casa…
En ce qui concerne ma casa à la Havane, je ne l’ai pas aimée, pour diverses raisons, je ne vais donc pas partager l’information et la recommander. Mais il est évident qu’il y a plein de super casas dans cette ville, comme dans toutes les villes !

C’est mon intérêt pour la révolution Cubaine qui m’a amenée à Cuba, j’ai donc visité de nombreux lieux en rapport avec cela et en particulier en rapport avec Che Guevara. Il se peut que j’aie raté quelques-uns des lieux touristiques majeurs (tels que Varadero, mais ça c’était intentionnel) étant donné que je savais exactement ce que je voulais voir et n’ai pas trop prêté attention à tous les « must-sees » !
Avant mon départ, j’ai entendu de nombreux avis positifs sur la Havane, tout le monde m’a dit avoir adoré et que je devrais y rester un certain temps. Je m’attendais donc à quelque chose d’incroyable, mais la ville n’a pas tellement répondu à mes attentes.

J’ai beaucoup aimé les vieilles voitures (“almendrones“), évidemment, en tant que fan des temps anciens, et également l’architecture. Par contre, je n’ai pas aimé l’atmosphère, que j’ai trouvée plutôt lourde et pesante. La ville est assez sale et bruyante mais ce qui m’a le plus dérangée (ou devrais-je dire « ce qui aurait pu me faire détester le pays ») était les hommes irrespectueux. Ce n’était pas le cas à la Havane uniquement, mais dans chaque ville, chaque endroit, chaque coin de chaque rue à Cuba. 99% des hommes croisés dans la rue me scrutaient (de la manière la plus dérangeante dont un homme peut regarder une femme, je vous laisse imaginer) et partagaient à haute voix leurs avis sur moi (enfin sur mon physique bien sûr, car une femme n’est rien d’autre qu’un corps et un visage) ou disaient des choses très pertinentes du genre « psssst » dix fois de suite. A vrai dire, je n’ai même pas de mots pour exprimer ma colère à l’égard de l’attitude des hommes durant tout mon séjour. Bien évidemment, l’expérience de voyage des personnes voyageant entre amis ou en famille est toute différente de celle des femmes en solo. Je précise tout de même qu’à aucun moment je ne me suis sentie en danger, donc en ce sens c’est une bonne destination pour voyager seule…

Pour en revenir aux choses que j’ai aimées, j’ai vraiment apprécié le Musée de la Révolution, situé dans l’ancien palais présidentiel. C’est un beau bâtiment et la collection du musée est riche et intéressante. Il y a de nombreux objets et photos, et également des explications à propos de tout mais je ne sais plus si elles sont uniquement en espagnol ou s’il y a aussi les traductions en anglais. Il y a aussi une salle dédiée à Camilo Cienfuegos & Che Guevara, où l’on peut voir leurs statues de cire qui sont très réalistes. Le tarif d’entrée au musée est de 8CUC, ce qui représente une certaine somme mais je trouve que ça en valait le coup.
J’ai également apprécié la Plaza de la Revolucion, que j’avais vue tant de fois en photos et c’était donc très plaisant de la voir en vrai. Elle se situe toutefois assez loin du centre-ville et j’ai dû y aller à pieds. De manière générale, j’ai beaucoup marché car je ne pouvais pas toujours payer des taxis et c’était dur, étant donné que les températures sont toujours très élevées en été ! Une chose que je souhaite mentionner, j’ai lu un article sur Cuba dans le magazine GEO, dans lequel était écrit que sur la Plaza de la Revolucion on peut voir les visages de Che Guevara et de Fidel Castro. Il s’agit d’un magazine sérieux et fiable donc j’ai trouvé cela surprenant ! Il y a le visage de Che, effectivement, mais l’autre est celui de Camilo Cienfuegos. Pour les curieux, il s’agit d’un important guérillero Cubain qui a participé à la révolution et contribué à la victoire. Tout comme Che Guevara, il était « Comandante ». Fin tragique, il a disparu dans un accident d’avion moins d’un an après le triomphe de la révolution, et cela demeure un mystère car ni les corps ni l’avion n’ont été retrouvés. Il était très aimé des Cubains et l’est toujours, on peut voir son visage à travers le pays tout comme ceux de Marti, Che, Fidel,…
Après la Plaza de la Revolucion, je suis allée au Centre d’études Che Guevara qui est situé dans les environs. Je n’étais même pas sûre qu’il existe car j’avais trouvé l’adresse sur un site qui ne semblait pas très fiable, mais il se trouvait bien là ! Le Centre est situé en face de la maison dans laquelle il vivait, et il est dédié aux recherches à son sujet ainsi qu’à des conférences, ateliers pour les enfants, etc. Il n’y a rien à voir pour les touristes mais j’ai eu une conversation intéressante avec le gardien.
L’une des choses que j’ai préférées a été la balade dans une belle voiture cabriolet vintage ! Nous avons fait un tour d’une heure à travers la ville et avons eu un prix spécial, all good 🙂 Et les commentaires du chauffeur à propos de la ville étaient très intéressants.

J’ai aussi pris le ferry (1CUP, ce qui ne vaut rien en Euros) pour me rendre au Christ de la Havane. Il est situé au sommet d’une colline, il y a donc une jolie vue de la ville depuis cet endroit.
La maison de Che (devenue un musée) n’est pas loin, et il y a également la Fortaleza de la Cabaña où là aussi se trouve un musée intéressant et le bureau de Che lorsqu’il gouvernait la prison de la Cabaña. A l’entrée, se trouvait un vendeur de livres portant sur la révolution, dont les prix étaient en pesos cubains (très bon marché), j’ai donc pu en acheter quelques-uns ! Il était très aimable et nous avons beaucoup discuté. Il a rencontré Che durant sa jeunesse, lorsqu’il travaillait dans une usine sucrière, c’est fou de rencontrer des gens qui l’ont connu !

J’ai passé trois jours à la Havane et donc pu voir plein de choses (levers matinaux et visites toute la journée) mais je vais m’arrêter ici car ce post pourrait être sans fin 😉
J’ai réservé un taxi collectif pour me rendre à Viñales, le tarif était de 30CUC et ce fut très pratique. Le trajet était d’environ 2h. (Je zappe la partie avec le chauffeur très agaçant qui n’arrêtait pas de me faire du rentre dedans… eww.)

En conclusion, la Havane n’était pas la meilleure partie de mon voyage mais, bien évidemment, je ne regrette pas d’y avoir été ! Je ne regretterai jamais aucune visite de ville ou de pays (à moins que ne se produisent des événements très graves).
Sorry pour l’aspect négatif (et ce n’est pas le seul, je ferai part du reste au fur et à mesure) mais comme toujours je préfère être honnête et ne cherche pas à enjoliver la réalité !

*J’ai parlé de prix donc il peut être utile de mentionner que 1CUC (pesos touristiques) équivaut à un peu moins de 1€, et 1CUP (pesos cubains) = 24CUC
PS : Oui les nattes et les cheveux attachés c’est très moche mais avec une chaleur pareille, aucune autre solution haha

Advertisements

4 thoughts on “Havana, 1/8

  1. J’ai hâte de lire les prochains articles qui s’annoncent nombreux ! Cette année en cours d’espagnol j’ai beaucoup étudié Cuba, c’est un des pays les plus machiste du monde, les attitudes masculines que tu as remarqué ne m’étonne donc pas, même si je pensais pas que c’était à ce point là ! J’espère que les femmes cubaine arriveront un jour à se libérer de tout ça. En tout cas très belles photos !

    Des bisous xx

    Liked by 1 person

    1. C’est gentil, j’espère que ça ne fait pas trop nombreux tout de même, je ne vais poster que ça pendant un moment 😛
      C’est très intéressant que tu aies étudié Cuba en cours, je n’ai eu que l’Espagne (et c’est toujours le cas) pendant toute ma scolarité…
      Moi non plus je ne pensais pas que c’était à ce point, j’aurais cru que c’était comme en Italie tout simplement !
      Merci 😘

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s