Rome, August 2014

A yen to leave Paris, followed by a last-minute booking : Rome, here we come. Yet, no hotel booking ; we’ll see with Couchsurfing for the accommodation (in other words : count on people that we don’t know, who can thus drop us at any moment)

Rome and its magnificent places… Piazza NavonaPiazza della Repubblica, Piazza si SpagnaPiazza Venezia,… On the latter, there is one of the monuments that most impressed me : the all-white-marbled Altare della Patria (also called Il Vittoriano), which was constructed in honour of Victor Emmanuel II upon the 50th anniversary of the Italian unification.

Naturally, the places are not the only thing that are worth it : the whole city is superb. Of course, I can name the must-sees (but too crowded) :

  • Bocca della verita’. No sooner had we seen the sculpture that we were chucked away, because the queue behind is very long… What a pity, it’s not that interesting to only have time to take that famous hand-in-the-mouth picture !
  • Colosseum. THE tourist place to be. Apart from the flood of tourists -that is, of course, a bit suffocating – it’s really beautiful.
  • St Peter’s Basilica. In order to get in, we had to start again twice ; the first attempt was unsuccessful, due to our unrivalled vulgar outfits… Well, actually, it’s just that you absolutely have to wear something that hides your shoulders and legs, the guys don’t mess around with that. And it’s the case in many basilicas/churches. But this second (successful) attempt was worth it : the inside is definitely splendid. What’s more, the Swiss Guards give a very atypical touch to Vatican with their eccentric get-up
  • Trevi Fountain… Wait no. It seems that it is Waterless-and-scaffolded Fountain instead. We’ll see that next time then…

Concerning the panoramas of the city, here are two examples of places -and more precisely of hills – from where the view is fantastic :

  • Gianicolo
  • Pincio, where there are villas and gardens (including Villa Borghese)

Another place that cannot be overlooked : the Largo di Torre Argentina. It’s a rectangular square, located in the historical district of Campus Martius, and more exactly on the corso Vittorio Emanuele II.  The square is mainly occupied by an archaeological complex. Why is this place a must-see ? Because archeological sites are cool, and also because there are cats dappertutto. Many cats, lots of cats, so I spent quite a long time there (and I probably photographed each four-legged individual)

There is also the picturesque and welcoming district of Trastevere,  which is enjoyable day and night. It’s easy to find something to eat (for example, Pizzarius, on the Via della Lungaretta : delicious and cheap pizzas). Quite evidently, food doesn’t lack in Rome (I mean in Italy)… Pizze, gelati, crostate, tiramisu, etc (yes it’s always desserts that most draw my attention). To party at night, it’s perfect because there is a quite varied choice of bars ! To get back to food, our Couchsurfing host showed us Heaven : a bakery that is probably open 24 hours a day (we were there around 3am), where the pastries are sizeable and cost between 30 cents and 1€…

Another very agreeable thing was our day at the beach (Ostie beach I think), where another of our Couchsurfing hosts took us by car (I must say that the very lively way of driving of Italians is not a myth… big thrills guaranteed 🙂 )

~ ~ ~ ~ ~

Envie de quitter Paris, réservation de voyage en dernière minute, départ pour Rome. Mais pas de réservation d’hôtel ; les hébergements, ce sera avec Couchsurfing (autrement dit : compter sur des gens qu’on ne connait ni d’Eve ni d’Adam, qui peuvent donc nous lâcher à tout moment)

Rome et ses magnifiques places…  Piazza NavonaPiazza della Repubblica, Piazza si SpagnaPiazza Venezia,… Sur cette dernière, se trouve l’un des monuments qui m’a le plus éblouie : le monument à Victor-Emmanuel II (aussi appelé Vittoriano), tout de marbre blanc, qui fut construit en l’honneur de Victor-Emmanuel II à l’occasion des 50 ans de l’unification italienne.

Bien entendu, il n’y a pas que les places qui valent le détour : toute la ville est superbe. Je peux bien sûr citer les incontournables (mais trop bondés) :

  • Bocca della verita’. A peine le temps de voir la sculpture que nous sommes virées, car la file d’attente derrière est très longue… Dommage, c’est pas hyper intéressant de rester juste le temps de prendre la fameuse photo !

  • Colisée. THE tourist place to be. A part l’afflux de touristes qui est bien évidemment un peu oppressant, c’est fort joli.

  • Basilique St Pierre. Pour y entrer, nous avons dû nous y reprendre à deux fois ; le premier essai fut un raté, du fait de nos tenues d’une vulgarité sans nom… Non en fait, c’est juste qu’il faut absolument avoir de quoi se couvrir les épaules et les jambes, les gars plaisantent pas avec ça. Et c’est ainsi dans beaucoup de basiliques/églises. Mais cette deuxième tentative (réussie) en valait vraiment le coup : l’intérieur est tout à fait splendide. Et sinon, les gardes suisses apportent au Vatican une touche très atypique avec leur accoutrement farfelu

  • Fontaine de Trevi… Ah ben non. Il semblerait que ce soit plutôt la Fontaine Sans-eau-et-avec-échafaudages. Ce sera donc pour une prochaine fois…

Et sinon en ce qui concerne les panoramas de la ville, voici deux exemples d’endroits -et plus précisément de collines – d’où la vue est superbe :

  • Gianicolo
  • Pincio, où l’on trouve des villas et jardins (dont la Villa Borghese)

Un autre lieu incontournable : le Largo di Torre Argentina. Il s’agit d’une place rectangulaire, située dans le quartier historique du Champ de Mars, et plus précisément, sur le corso Vittorio Emanuele II.  La place est en majeure partie occupée par un complexe archéologique. Pourquoi ce lieu est-il incontournable ? Parce que les sites archéologiques c’est sympa, et aussi parce qu’il y a des chats dappertutto. Plein de chats, beaucoup de chats, bref j’ai donc passé un bon moment sur place (et sûrement photographié chaque individu à quatre pattes)

Et sinon, il y a le quartier pittoresque et chaleureux de Trastevere, qui est aussi appréciable de jour que de nuit. Il est facile d’y trouver de quoi manger (par exemple Pizzarius, sur la Via della Lungaretta : très bonnes pizzas à prix abordables). De toute évidence, ce n’est pas la nourriture qui manque à Rome (enfin en Italie)… Pizze, gelati, crostate, tiramisu, etc (oui c’est toujours les desserts qui captent le plus mon attention). Et pour la fiesta le soir, c’est parfait car il y a une certaine variété de bars ! Pour en revenir à la nourriture, notre hôte Couchsurfing nous a fait découvrir le paradis : une pâtisserie vraisemblablement ouverte 24h/24 (nous y étions autour de 3h du matin), où les gâteaux sont de taille conséquente et coûtent entre 30 cts et 1€…

Une autre chose très agréable a été notre journée à la plage (plage d’Ostie me semble-t-il), où un autre de nos hôtes Couchsurfing nous a emmenés en voiture (je tiens à dire que la conduite très mouvementée des Italiens n’est pas qu’une légende urbaine… sensations fortes garanties 🙂 )

>> Dédicace à Sarah, la seule l’unique la formidable, qui a partagé avec moi ce voyage

Maryland + Washington D.C., June 2016

The United States : one of my biggest dreams. For a long time, I had dreamt about going to the USA, thus it was obvious that I was going to travel there some day, however I didn’t think that it would happen that soon ! Indeed, as a student, my financial resources are quite limited… But I got the chance to make that journey, during which I visited Maryland, Washington D.C., and NYC !

Another discovery I made was the two-storey plane – I had never been on a long-haul flight – which I found fantastic ! I wasn’t sure about the fact that such a huge aircraft could stay in the air, but it seems that everything’s possible in 2016. Also, I had the luxury to enjoy a vegan meal in the middle of the clouds. 🙂

More specifically, I stayed around Kent Island, in a lovely neighborhood with typical American houses (how pleasant is that !) by the water. I visited the surroundings, including Annapolis, the capital of the State of Maryland.

In the first instance, I visited Washington D.C., where I saw the White House (only from the outside, because it’s necessary to book in advance to get inside) and the Capitol of course, as well as the Washington Monument and the Lincoln Memorial.

After that, I headed to NYC !!! which is situated a few hours away by bus, about 4 hours if I remember well. Direct and comfortable journey, with wifi available (perfect for posting about the adventure on Snapchat 😉 )

Next : the NYC article !

>> A special thanks to Rebecca for welcoming us and showing us all the beautiful places during our stay there ! 

~ ~ ~ ~ ~

Les States : l’un de mes plus grands rêves. Depuis bien longtemps, je rêvais des Etats-Unis, il était donc évident que j’allais m’y rendre un jour mais je n’aurais jamais cru que ce jour arriverait déjà ! Effectivement, en tant qu’étudiante, mes moyens financiers sont quelque peu limités… Mais j’ai donc eu la chance d’effectuer ce voyage, en me rendant d’une part dans le Maryland, puis à Washington DC, et d’autre part à New-York !

Une autre de mes découvertes a été l’avion à deux étages – je n’avais jamais pris de long-courrier auparavant – que j’ai trouvé magnifique ! Je doutais du fait qu’un appareil aussi imposant puisse vraiment rester dans les airs, mais en 2016 tout est possible apparemment. J’ai également eu le luxe de profiter d’un plat vegan au milieu des nuages. 🙂

Dans un premier temps, je suis restée autour de Kent Island, dans un joli quartier aux maisons typiquement américaines (tout pour me plaire) et au bord de l’eau. J’ai visité les alentours et notamment Annapolis, la capitale de l’Etat du Maryland.

J’ai ensuite visité Washington D.C., où j’ai bien évidemment vu la Maison Blanche (seulement de l’extérieur malheureusement, car il faut réserver à l’avance pour y entrer) et le Capitole, ainsi que le Washington Monument et le Lincoln Memorial.

Suite à cela, direction : NYC !!! qui est située à quelques heures en bus, environ 4h d’après mes souvenirs. Trajet direct et confortable, avec le wifi à disposition (parfait pour snapper ses aventures en direct 😉 )

Pour la suite rdv dans l’article NYC !

New-York City, June 2016

There is so much to say that I don’t know what to say… It’s a marvelous city, where there is so much to do that it’s impossible to get bored ; I would have loved to stay there one more week ! The city is very diverse thanks to the different districts,  therefore everyone can find their happiness.

Of course, I saw the highlights such as

  • the Empire State Building : no doubt that the scenery from the top is breathtaking , but I don’t like spending money on « special for tourists » places that take advantage of the crowd and put high prices… 32$ to go on the top

  • Flat Iron Building : indeed it is very very “flat”, interesting to see

  • Times Square : so bright and colored that it gives the impression of being in another dimension, really cool

  • Broadway : really cool as well

  • Ground Zero : the infinite list of the victims and the enormous gaping spaces in place of the towers contribute to the very spécial atmosphere of the place … and the museum also cannot be overlooked (good to know : free on Tuesdays between 5pm and 8pm)

  • Central Park : words cannot describe the vastness of the place… it’s like a city in the city. You’ve got to be very motivated to cross the whole park at once ! You can experience unexpected things, like attend a maya music concert in the open air and then find yourself speaking Spanish in a bar with the musicians and a French traveller also randomly met

  • 5th avenue & Park avenue : I guess that the triplex flats of the buildings embellished with marble columns and benefiting from the « doorman + receptionist » pack are quite comfortable… However, I didn’t run into Chuck Bass, so the guided visit will be for next time

I also discovered less « tourist-invaded » places, such as

  • High Line (a little more spacious and vibrant than the Coulée Verte in Paris…), where there are sunbeds available for idleness on sunny days. It’s possible to go even higher and so to have an even better view if you buy a ticket for the Whitney Museum : it provides access to a rooftop

  • Buddhist Temple Mahayana (Chinatown)

  • Elizabeth Street Garden : uncommon garden with all kinds of statues

  • Time Square Church : you can attend a gospel on Tuesdays at 7pm, it’s a very original experience for those who have never seen a gospel !

I also went to Carrie Bradshaw’s house, thinking I’d be the only one to get that idea, but no, there were always at least 10 persons there. And it’s not possible to take a nice souvenir picture on the doorsteps, there is barrier that blocks access ! I couldn’t miss Magnolia Bakery either (that also appears in Sex and the City btw), the cupcakes heaven… Lastly, I’d say that the ferry trip between Manhattan and Staten Island (free, departure every 30 minutes) is also something to do, it’s interesting to see the city from a boat, plus we pass by the unmissable Statue of Liberty !

>> A special hello to Indiana, who I will never thank enough for contributing to make my stay there absolutely magical & unforgettable, and to Juan Diego who randomly got to be in the city at the same time as me ! 😉

~ ~ ~ ~ ~

Il y a tant à dire que je ne sais quoi dire… C’est vraiment une ville fantastique, il y a tant à faire qu’il est impossible de s’y ennuyer ; j’y serais bien restée une semaine de plus ! Les différents quartiers en font une ville très diversifiée, tout le monde peut donc y trouver son bonheur.

J’ai bien sûr vu les sites phares tels que

  • l’Empire State Building : je ne doute pas que la vue d’en-haut soit à couper le souffle, mais je n’aime pas trop mettre d’argent dans les lieux “spécial touristes” qui profitent bien de l’affluence pour pratiquer des tarifs élevés… 32$ pour monter

  • Flat Iron Building : je confirme que c’est très très “flat”, intéressant à voir

  • Times Square : tellement lumineux et coloré que ça donne l’impression d’être dans une autre dimension, vraiment sympa

  • Broadway : vraiment sympa aussi
  • Ground Zero : la liste infinie des victimes et les énormes espaces béants à la place des tours contribuent à l’atmosphère vraiment particulière des lieux … et le musée est également incontournable (bon à savoir : gratuit le mardi entre 17h et 20h)

  • Central Park : les mots manquent pour décrire l’immensité des lieux… c’est une ville dans la ville. Il faut une sacrée motivation pour le traverser en entier d’un coup ! On peut y vivre des choses inattendues, telles qu’assister à un concert de musique maya en plein air et se retrouver ensuite à parler espagnol dans un bar avec les musiciens et une voyageuse française aussi rencontrée par hasard

  • 5th avenue & Park avenue : j’imagine que les triplex des immeubles agrémentés de colonnes de marbre et bénéficiant du pack « portier + réceptionniste » sont plutôt confortables… Mais je ne suis malheureusement pas tombée sur Chuck Bass, donc la visite guidée sera pour une prochaine fois

Et j’ai également découvert des lieux un peu moins courus des touristes, tels que

  • la High Line (légèrement plus grande et plus animée que notre Coulée Verte locale…) où il y a des transats à disposition pour la farniente sous le soleil. Il est possible d’aller encore plus haut et donc d’avoir une vue encore plus magique avec l’achat d’un ticket pour le Whitney Museum : cela donne accès à un rooftop

  • le Temple Bouddhiste Mahayana (Chinatown)
  • Elizabeth Street Garden : jardin atypique avec des statues de toutes sortes

  • Time Square Church : possibilité d’assister à un gospel le mardi à 19h, c’est une expérience vraiment originale pour ceux qui n’ont jamais vu de gospel !

Je me suis également rendue à la maison de Carrie Bradshaw en pensant être la seule à avoir cette idée, mais non, il y avait toujours au moins 10 personnes à cet endroit. Et impossible de prendre une jolie photo souvenir sur les marches, il y a une barrière qui empêche l’accès ! Je ne pouvais pas non plus manquer Magnolia Bakery (que l’on voit d’ailleurs aussi dans Sex and the City), le paradis des cupcakes… Pour finir, je dirais que le trajet en ferry entre Manhattan et Staten Island (gratuit, un départ chaque demi-heure) est aussi quelque chose à faire, ça change de voir la ville depuis un bateau, de plus on passe devant l’immanquable Statue de la Liberté !

Edinburgh, October 2016

I had a week off, which wasn’t supposed to be holidays but it was too temping to leave, therefore I decided to spend a few days in Scotland, and more specifically in Edinburgh and its surroundings. I really appreciated Edinburgh, it’s a lovely town.

In the Old Town, you can admire the medieval architecture and stroll along the narrow streets ; the atmosphere is very special. In order to be even more immersed in this medieval atmosphere, there’s nothing like a guided visit of The Real Mary King’s Close ! It’s an ancient close, that used to be at the heart of Edinburgh’s most vibrant streets and that is now underground. There, you can discover the life of the residents of those times, with its anecdotes and all kinds of stories, as well as the configuration of the buildings, the lack of privacy in that district, etc. What’s more – it is way too rare therefore I need to say it – it is easy to find vegetarian and even vegan meals, these options are available is almost all (if not all) restaurants and fast foods ! 😀

I also ventured outside of Edinburgh. The ScotRail train is very practical, quick, and quite cheap, which enables you to explore easily the surroundings. I went to South Queensferry, where there is, among other things, a world-heritage-listed bridge, Forth Bridge. I took the boat from Hawes Pier for an excursion to Inchcolm Island. It’s exactly what I wanted to see in Scotland : marvelous landscapes on an island that seems to be lost in the middle of nowhere, with a haunted castle… (well, there it was an abbey). A quite special atmosphere prevails there, the abbey isn’t very reassuring with its narrow staircase and its dark nooks ; a very good memory !

What’s more, I visited the small village of Linlithgow. It has a palace, which is as gloomy as the abbey (and even bigger, with even more cold and mysterious rooms) but also as interesting ! The palace is located at a loch’s edge, around which it’s very agreeable to take a walk. During the stroll you can have an insight of the local fauna : all kinds of birds, however my knowledge in ornithology is quite limited, therefore I’ll only name the swans, the ducks, and the geese. I was delighted, surrounded by all these animals. 😉

~ ~ ~ ~ ~

J’ai profité de ma semaine de “vacances” (oui en fait j’étais censée travailler mais c’était trop tentant de partir) pour passer quelques jours en Ecosse, et plus précisément à Edinburgh et ses alentours. Edinburgh m’a beaucoup plu, c’est une ville vraiment charmante.

Dans la Vieille Ville, on peut admirer l’architecture médiévale et se promener dans les ruelles étroites ; l’atmosphère est très particulière. Pour être encore davantage plongé dans cette ambiance médiévale, rien de tel qu’une visite guidée de The Real Mary King’s Close ! Il s’agit d’un ancien quartier d’Edinburgh, autrefois au coeur des rues les plus animées de la ville, qui se trouve aujourd’hui en sous-sol. On y découvre la vie des habitants de l’époque, avec son lot d’anecdotes et d’histoires en tout genre, ainsi que la configuration des bâtiments, la promiscuité qui régnait en ces lieux, etc. D’autre part – c’est bien trop rare donc je tiens à le préciser – il est facile de trouver de quoi manger végétarien voire végétalien, il y a ces options dans quasi tous (si ce n’est tous) les restaurants et fast-foods ! 😀

Je me suis également aventurée en-dehors d’Edinburgh. Le train ScotRail est vraiment pratique, rapide, et plutôt abordable, ce qui permet de visiter facilement les environs. Je me suis rendue à South Queensferry, où l’on trouve entre autres un pont classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Forth Bridge. J’ai pris le bateau depuis Hawes Pier pour une excursion sur l’île d’Inchcolm. C’est exactement ce que je souhaitais voir de l’Ecosse : de magnifiques paysages sur une île qui semble perdue au milieu de nulle part, avec un château hanté… (en l’occurrence une abbaye dans le cas présent). Une atmosphère spéciale y règne, l’abbaye n’est pas forcément rassurante avec ses escaliers très étroits et ses recoins sombres ; un très bon souvenir !

D’autre part, j’ai visité le petit village de Linlithgow. Il abrite un palace, qui est tout aussi lugubre que l’abbaye (et encore plus grand, avec encore plus de pièces froides et mystérieuses) mais également tout aussi intéressant ! Le palace se situe au bord d’un loch, autour duquel il est très agréable de se promener. En se baladant on peut avoir un aperçu de la faune locale : toutes sortes d’oiseaux, mais mes connaissances en ornithologie étant assez limitées, je retiendrai les cygnes, les canards et les oies. J’étais ravie, entourée de tous ces animaux. 😉